informations complémentaires

Industrialisation et accessibilité des contenus

Je me suis toujours posé la question de l’inutile complexité de certains système et les outils de gestion de contenu utilisés dans le cadre de la mise en place d’un Portail Web ou d’un CMS. Ces exemples peuvent être qualifiés de violents ou traumatisants : nouvelles habitudes, nouvelles règles, nouveaux outils. Pourquoi ? pour rien du tout, pour simplement saisir un contenu affiché sur un écran, imprimé ou utilisé sur n’importe quel média. Tant de bruit pour si peu de chose in fine.

Et pourquoi ne pas conserver les outils habituels tels que les outils de traitement de texte installés sur nos station de travail ?… Hérésie, ce n’est pas adapté ? Adapté à  quoi, à  qui ? Au contraire, c’est tout à  fait adapté. Ces outils permettent de créer, modifier du contenu dans un environnement connu voire maîtrisé avec la capacité à  sémantiser le contenu (vous savez la liste de style qui permet de faire des miracles).

De ce constat simple est né le concept « mOdulO » (modulaire et avec 2 O comme OpenOffice). mOdulO est donc un concept / outil d’industrialisation de création et de mise à  jour de contenus à  qualité garantie (accessibilité et respect de la charte éditoriale).

Un concept naît d’évidences

La pérennité des contenus pouvait apparaître jusqu’alors comme une chimère. Chaque nouvelle version de site entraîne le plus souvent la mise en œuvre d’un nouvel outil de création de contenu, d’une redéfinition des modèles de documents et de leurs formats.
Le stockage dans une majorité de cas du contenu en HTML ou du XHTML reste une gageure quant à  la séparation du fond et de la forme.
En terme de reprise de contenu, le résultat est impressionnant, les chantiers sont souvent longs, difficiles et coûteux avec des résultats incertains.

Une large majorité d’outils de création de contenus demandent aux contributeurs de se transformer en expert HTML, JavaScript et aujourd’hui Accessibilité. à‰quation jamais réalisée.

A partir de ce constat qui peut paraître désespérant et dans un contexte o๠une multitude de solutions clament pouvoir résoudre tout ou partie de la problématique, comment résoudre l’équation simple :

Édition facilitée et maîtrisée + utilisation des outils existants + respect des processus
existants + industrialisation de la production de contenus
=
Accessibilité garantie + pérennité des contenus + respect des standards.

Pour l’exprimer autrement mOdulO est issu d’une question simple :
« comment permettre à  des contributeurs, à  des créateurs de contenus, d’exercer leurs activités sans devoir se soucier de la technologie et des contraintes externes à  leurs cibles (accessibilité, ré-utilisabilité, pérennité, publication multi-canal, etc.) ? Le tout sans devoir recourir à  des formations pointues ou spécifiques aux outils de création de contenu ».

Comment faire ?

La réponse à  cette question multiple passe par des réponses cohérentes à  quelques questions.

Comment créer facilement des contenus sans devoir recourir à  des formations lourdes ?
La réponse est logique : l’utilisation de logiciels utilisés quotidiennement et naturellement par les contributeurs : un traitement de texte.

Comment non plus rendre mais garantir l’accessibilité des contenus ?
Il suffit de considérer le contenu comme un fond, un ensemble d’éléments de structure et sémantiques totalement et strictement séparer de la forme.

Comment s’assurer de la pérennité des contenus ?
Une solution évidente se nomme XML. XML n’est pas lié à  des outils et des technologies spécifiques; un fichier XML est un fichier à  plat structuré et validé en regard d’une définition de structure (DTD ou schéma).

Pour résumer, l’usage de contenus à  la sémantique structurelle maîtrisée produits à  partir d’un traitement de texte et basé sur XML est une réponse de qualité très satisfaisante à  la problématique.

L’équation suivante résume la démarché liée au concept puis à  l’outil mOdulO.

Traitement de texte + XML + validation (traitement X.S.L.) = objectif réalisé.

Où en est mOdulO aujourd’hui.

Les premières versions ont permis, depuis deux ans, de valider le concept sur deux gros projets de Portails Intranet et Internet. Au-delà de ces deux projets, l’ensemble des projets (avec des CMS PHP ou Java) démontre la réalité du concept et de sa réelle faisabilité dans le cadre de mise en œuvre au cœur de projet de tailles et d’objectifs différents.

Comment fonctionne mOdulO

Le processus normal pourrait être décrit comme suit. Le contributeur crée (ou met à  jour) un contenu à  partir d’un outil CMS ou d’un système de fichier en respectant la charte éditoriale et les « contraintes habituelles d’utilisation des styles dans son outil bureautique. Lors de la sauvegarde, après un traitement de vérification, si le contenu n’est pas considéré comme valide, un message d’erreur est communiqué à  l’utilisateur qui peut alors ouvrir de nouveau le document dans lequel, il trouvera indiqué en clair (c’est-à -dire dans un langage approprié, compréhensible et adapté au contexte) et à  l’endroit approprié le type, la nature de l’erreur et le cas échéant la méthode de correction. Le contributeur n’a alors plus qu’à  corriger et sauvegarder de nouveau. Sans autre intervention de sa part, le contenu XML est prêt à  l’usage.

D’autres usages ?

Aujourd’hui, la prospective nous fait entrevoir l’usage de mOdulO au sein de référentiels documentaires basés sur XML. Cet usage, même s’il apparaît comme possible et probable n’a pas encore été expérimenté.

mOdulO et le référentiel accessibilité de l’A.D.A.E.

La version actuelle de mOdulO ne s’engage que pour le niveau Bronze de l’accessibilité numérique telle que définie par l’A.D.A.E. Les critères spécifiques non traités aujourd’hui touchent par exemple la gestion des abréviations et des acronymes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>