informations complémentaires

L’humain ne peut pas être au cœur de la transformation numérique

j’entends ici ou là toujours la même tentation : « L’humain est au cœur de la transformation digitale ». Intéressant.
J’ai parfois l’impression que le marketing de certains – après avoir lancer à marche forcée une « transformation digitale » – tente d’intégrer avec toujours la même force la composante humaine (l’aurait-on oublié ?).
Mais l’humain ne doit et ne peut pas être au cœur de l’évolution numérique : les outils numériques sont au service des humains, des processus métier et de l’évolution élégante de l’entreprise (et non l’inverse).
L’évolution numérique de l’entreprise n’est (surtout) pas le déploiement de solutions toutes faites mais l’intégration de liants raisonnés qui permettent aux intervenants de mieux faire. Cette évolution – qui conserve à l’humain le rôle central – est l’opportunité évidente de réunir qualité et quantité, productivité et efficience.
L’évolution numérique n’est pas – contrairement à ce que cherche à nous vendre certaines publicités – connaître le temps qu’il fera demain mais de nous aider à anticiper les conséquences du temps qu’il fera demain et l’intégrer à l’ensemble de notre environnement numérique (ou pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *